Little Shyju

[English Translation] [Spanish Translation] Je reçois plusieurs questions lorsque je voyage et c’est probablement parce que les gens ont entendu que j’ai commencé à servir le Seigneur à un jeune âge. La grande majorité des questions viennent des mères qui veulent voir leurs enfants servir le Seigneur. Elles veulent savoir ce que ma mère a fait pour m’élever. La semaine dernière j’ai écrit un article intitulé « Sept vérités pour les mères au combat ».

Un des plus grands exemples bibliques d’une mère élever son enfant à devenir un homme de Dieu est sans doute Hannah et Samuel. Voici quelques leçons d’Hannah et Samuel qu’on peut apprendre pour que nos enfants grandissent à devenir de grands généraux dans l’armée de Dieu.

Hannah a maîtrisé les éléments fondamentaux

Dans les deux premiers chapitres de 1 Samuel, on peut voir à quel point Hannah est forte. Pour commencer, elle était satisfaite avec son mari. Elle savait que son miracle était encore dans les mains de Dieu et c’est pourquoi elle alla au temple avec sa requête. Une femme sage sait que la source de son miracle se trouve uniquement devant le trône de Dieu. Hannah connaissait la puissance et l’efficacité de la prière, du jeûne et des larmes. Et surtout, elle savait comment louer Dieu même si rien n’allait pas (1 Samuel 2).

N’oubliez pas que vos enfants apprennent de vous. Ma mère m’a appris que je devais aller au Seigneur même si tout allait mal. C’est par son exemple qu’on a su ce que c’était d’être une femme fidèle, humble et soumise. Lorsque je rentrais de l’école, je la voyais en train d’adorer Dieu. Je la voyais passer des heures en sanglotant aux pieds de Jésus. Elle m’a appris le pouvoir du jeûne et elle m’encourageait de faire le jeun pour un repas même lorsque j’étais un enfant.        Quels sont les leçons que vos enfants apprennent de votre vie?

Hannah l’a complètement dédié (100%)

Dans l’Ancien Testament, donner votre dîme veut dire donner un dixième de tout ce qui vous appartenait. Hannah n’a pas dédié dix pour cent de Samuel; elle l’a dédié complètement à Dieu. Vous ne pouvez pas avoir vos enfants suivre deux voies. Si vous leur montrez des standards compromis, c’est-ce qu’ils apprendront, mais si vous enseignez l’abandon complet, ils suivront votre exemple. Guidez vos enfants à garder leurs cœurs des choses de ce monde. Enseigner-leur ce que c’est de se consacrer à Dieu, même lorsqu’ils sont jeunes. Lorsque vous les retenez de certaines choses, expliquez-leur pourquoi vous voulez qu’ils se concentrent sur les choses de Dieu au lieu de porter leur attention sur les choses de ce monde.

Hannah l’a guidé à la plénitude

Une mère peut jouer un rôle qu’aucun pasteur, enseignant ou conférencier peut jouer. Hannah a attendu jusqu’à ce que Samuel fût prêt à être tout seul au temple. (Des théologiens suggèrent que Samuel était entre l’âge de 4 à 7 ans lorsque Hannah l’a laissé au temple).

Ma mère m’a donné un excellent apprentissage de la Bible et je ne peux la remercier assez. Récemment alors que je parlais avec un non-croyant qui parle le malayalam, je citais plusieurs versets en malayalam même si je ne lis pas dans cette langue. Je me suis rendu compte que lorsque ma mère répétait des versets constamment lorsque j’étais jeune, je les ai mémorisé inconsciemment! Et maintenant, je peux m’en servir au besoin.

Enseignez vos enfants des versets qui vous touchent le cœur. Ça ne veut pas dire nécessairement que vous deviez les exiger à les apprendre par cœur (même si ceci est fort utile), mais à chaque occasion continuez à semer l’évangile dans leurs cœurs. Assurez-vous de s’amuser avec eux aussi et ne les harcelez pas.

Hannah l’a protégé

Oui, je le crois vraiment. Imaginez Hannah en train d’encourager Samuel à devenir un musicien réputé. Je crois que Samuel n’avait pas l’intention de devenir un prêtre et c’était la dernière pensée dans son esprit. Hannah devait alors faire attention à ce qu’elle l’exposait. Elle le protégeait des rêves qui auront pu l’égarer. Elle le protégeait des amis qui auront pu le détourner de Dieu.

Je crois bien que si Hannah avait vécu dans notre temps, elle aurait protégé Samuel des émissions de télé où les personnages se battent et s’entre-tuent. De quoi protégez-vous les enfants? Pensez-vous qu’ils apprendront par eux-mêmes? La réponse est non; ils ne peuvent pas apprendre tout seul.

Ça  me chagrine de voir des parents donner des cellulaires à leurs enfants de 4 et 5 ans. Les enfants en ont-ils vraiment besoin? C’est à l’âge de 18 ans que j’avais besoin d’un cellulaire et mon père n’en avait pas besoin jusqu’à l’âge de 40 ans. Mes grands-parents n’en avaient pas besoin du tout. Vos enfants ont-ils vraiment besoin de ces distractions? S’il est nécessaire, allez-y mais n’oubliez pas que vous êtes l’intendant mise en place par Dieu pour protéger votre enfant.

Hannah l’a exposé à la présence de Dieu

Nous avons vu plusieurs jeunes enfants avec des talents oratoires exceptionnelles et ils peuvent prêcher un sermon par cœur. La majorité de ces enfants n’entrent pas en ministère lorsqu’ils grandissent. Sachez que Dieu soutient ce qu’il commence mais, d’autre part, un homme luttera pour tenir ce qu’il commence.

Je me rappelle de la première fois qu’on m’avait demandé de prêcher à l’âge de 7 ans. J’ai couru vers ma mère et je lui ai demandé ce que je devais prêcher. Elle s’est penché et m’a dit « Ne demande jamais à un homme ce que tu devrais prêcher mais plutôt au Saint-Esprit. » Elle m’a donc envoyé dans ma chambre pour que je prie. Alors que les autres attendaient pour que je prêche, je suis revenu de ma chambre pour partager dans quelques minutes ce que j’avais sur mon cœur. Ma mère me disait toujours de m’asseoir lorsque j’aurais terminé de dire ce que Dieu voulait.

Ce n’est pas Hannah qui a fait de Samuel un prêtre. Hannah a simplement amené Samuel où il appartenait, dans la présence de Dieu. Et c’est à cet endroit-là, lorsqu’il était couché près de l’arche (la présence de Dieu) que Samuel rencontra Dieu.

Je crois que cette partie est l’élément le plus important à mouler un général de Dieu dans votre famille. Ce n’est pas de les enseigner ce qu’ils devront prêcher mais c’est de les enseigner à aimer la parole de Dieu. Ce n’est pas de les enseigner comment prophétiser, mais c’est de les enseigner comment être sensible au Saint-Esprit. C’est  évident que vous deviez les guider et corriger lorsqu’ils commettent des erreurs mais ne leur dites pas ce qu’ils doivent dire. Laissez-les apprendre dans la présence du Saint-Esprit, et de cette façon ils apprendront à dépendre sur le Saint-Esprit même quand vous n’êtes pas présent.

Un soutien continu

La nuit dernière alors que j’étais sur mon balcon en train de prier, plusieurs pensées traversaient mon esprit. Je me suis rendu compte que tant de choses se sont passées dans ces dernières années; il y a eu beaucoup de changements. Nos vies sont tellement occupées avec tous les voyages mais ce que je chéri le plus de ma mère est son appui infatigable. Ça fait 17 ans que je suis dans le ministre mais j’ai encore besoin de ses prières et son soutien. Je suis reconnaissant que Dieu m’ait aussi béni avec une femme de prière. Je suis certain qu’elle sera une bonne mère pour nos enfants.

Quels sont vos pensées sur les mères qui élèvent des prophètes? Partagez ci-dessus.