Cher ami du blogue GTH, c’est l’année d’être ENRACINÉ ! Dans la troisième partie de cette série, nous étudierons une parole opportune du fondateur de RN le prophète Shyju Mathew sur la manifestation de Dieu dans notre vie ! Si vous avez manqué la première partie ou la deuxième partie, visitez la page du blogue Guarding the Heart pour en profiter !

Psaumes 1:3 (LSG) Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point : Tout ce qu’il fait lui réussit.

Quand vous lisez ceci, imaginez-vous un arbre dans une forêt ? Dans une prairie ? Ou peut-être avez-vous discerné que l’arbre est dans le royaume spirituel ? Souvent, le naturel a un parallèle dans le spirituel. Car les choses dans l’Esprit, la manière dont Dieu se révèle à vous, est la façon dont vous Le recevrez.

Différents aspects de Dieu ont été révélés à différentes époques aux gens à travers les Écritures.

Pour Abraham, Dieu s’est montré comme Jéhovah Jireh, l’Éternel qui pourvoira, quand un bélier fut offert pour Isaac sur l’autel (Genèse 22:14). Dieu s’est révélé comme Jéhovah Rapha à Moïse, l’Éternel qui guérit, quand Il a guéri les eaux de Mara (Exode 15:26) et ensuite, Jéhovah Nissi, l’Éternel notre bannière, après qu’Israël ait vaincu surnaturellement les Amalécites (Exode 17:15). Le roi David a connu de près le Seigneur à la fois comme son Berger (Ps. 23) et comme son Protecteur (2 Sam. 22, Ps. 59) et a vécu dans la reconnaissance de cette grâce jusqu’à son dernier souffle.

Pour chaque individu, leur révélation de Dieu était la manifestation de Dieu dans leur vie. Lorsqu’Abraham a découvert Dieu en tant que Jéhovah Jireh, la richesse d’Abraham s’est incroyablement multipliée. Quand Dieu s’est révélé comme Jéhovah Rapha, les israélites ont reçu la guérison du Dieu Guérisseur en qui ils avaient foi. Maintenant Dieu est-il à la fois le Guérisseur et le Pourvoyeur, notre Berger et notre Protecteur ? Oh, oui ! Pourtant à la révélation de chaque personne, cela devient leur réalité manifestée.

Si vous étudiez la force et le succès de cet arbre dans le Psaume 1, vous remarquerez qu’il n’est pas planté près d’une rivière, mais que cet arbre est planté près des rivières (KJV). Lorsqu’un arbre est planté près d’une rivière dans le monde naturel, il y a une possibilité certaine que cette rivière s’assèche. Pourtant, la raison pour laquelle cet arbre n’est pas limité aux saisons est que cet arbre n’est pas enraciné dans une rivière naturelle, mais cet arbre est enraciné dans des rivières spirituelles. Nous devons donc poser la question suivante : comment pouvons-nous être plantés près des rivières ?

La Parole de Dieu détient toujours la réponse.

Ce Dieu que nous servons, Il n’est pas un homme. Son langage est différent ! Lorsque l’Esprit parle à travers un homme, le langage d’écriture de cet homme est différent, parce que toute Écriture est inspirée (2 Tim. 3:16), exprimant le caractère du Véritable Auteur. Donc, alors que nous nous concentrons sur l’Auteur, nous devons nous demander, pourquoi fait-Il référence aux rivières ?

Dans Ésaïe, chapitre 41, verset 18, le Seigneur Dieu dit : « Je ferai jaillir des fleuves sur les collines, Et des sources au milieu des vallées; Je changerai le désert en étang, Et la terre aride en courants d’eau. » Dieu parle à travers Ésaïe, et Il dit, c’est la promesse qu’Il va nous donner, à moi et à vous :

« Je vais vous donner des rivières ! Je vous donne des ruisseaux ! Je vous donne des fontaines ! »

Ce Dieu que nous servons n’est pas limité à un, ni limité à un peu. Il traite avec beaucoup ! Il s’occupe de l’abondance ! C’est ce qu’Il est, notre Dieu abondant ! Quand Dieu Tout-Puissant a fait les planètes, Il n’en a pas fait qu’une seule (Esaïe 42:5). Quand le Seigneur Dieu créa les étoiles, Il n’en fit pas qu’une ! (Voir Job 9:9) Quand Dieu a créé, vous verrez, même avec Adam et Ève, Il leur commande de « Multiplier et remplir la terre » (Gen. 1:28). C’est la nature de Dieu !

Alors, où sont ces rivières ? Comment les trouve-t-on ? Les Rivières se trouvent à la place de notre rencontre avec Dieu.

Chaque fois que la Voix de Dieu vient, une rencontre est libérée et cette rencontre donne à chacun de nous un lieu, un lieu d’une rivière d’inspiration divine, où peu importe à quel point nous sommes épuisés, peu importe le chemin que nous avons parcouru, si nous revenons à cet endroit où nous entendons Dieu, si nous pouvons revenir à ce lieu de l’actuelle Parole du Ciel, la Parole parlée de Dieu, là, nous trouverons des rivières (fleuves) de vie, comme notre Seigneur Jésus l’a promis, dans Jean 7: 37-38 :

« Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein. »

Puisse aujourd’hui être le début de nombreuses rivières, alors que nous rencontrons notre Dieu, dans les Rivières de l’Esprit de Dieu et que notre soif de plus de Lui, ne soit que le point de départ de cette vie abondante dans le Père qui nous aime !

Pour écouter un extrait de ce sermon sur la chaîne YouTube Revive Nations, cliquez sur la langue de votre choix : anglais, français, espagnol, italienet telugu. Nous espérons que vous avez été béni par ce message ! Veuillez partager cette série avec un ami, Donnez à Revive Nations et que le Seigneur vous bénisse grandement alors que nous cheminons ensemble en tant que croyants ENRACINÉS pour la Gloire de Dieu !