En ce temps d’isolation mondiale dû à la COVID-19, la plus grande menace pour le Corps de Christ n’est pas le virus, mais l’état de nos cœurs devant Le Seigneur.

Dans cette 5e partie de la série Percée pour les croyants, examinez cet enseignement de la vie de Jean-Baptiste. Qu’il apporte une croissance et une récupération exponentielles à votre vie aujourd’hui!

Pour les quatre premières parties, visitez la page du blogue Guarding the Heart.

Jésus, ayant appris que Jean avait été livré, se retira dans la Galilée. (Matthieu 4 : 12)

Jean-Baptiste est l’homme qui est venu en avant de Jésus et déclaré la venue du Messie. Jean a aussi baptisé Jésus. Quand Jésus est sorti de l’eau, le ciel est ouvert et Jean a vu le Saint-Esprit descendre sur Jésus comme une colombe. Jean a entendu la Voix disant : «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.» (Matthieu 3 : 17)

Qui est ce Jean? Jean a été témoin de l’histoire, a fait l’histoire, a introduit l’histoire, un puissant homme oint de Dieu. Pourtant, un roi qui régnait à cette époque, a capturé Jean, l’a jeté en prison, avec des conséquences fatales.

À une époque où l’on pouvait penser que Jésus enverrait quelques anges pour faire sortir Jean de prison, au lieu de cela, Jésus s’est retiré de cet endroit. Ceci est troublant. Nous ne voulons pas que Jésus se retire de nous, mais qu’il s’approche de nous.

Afin de comprendre pourquoi, nous avons besoin d’étudier en profondeur la vie de Jean.

Jean est venu dans l’esprit d’Élie, un enfant annoncé par des anges, conçu par des parents avancés en âge, qui ensuite a passé la majorité de sa vie adulte dans le désert, consumé par le Seigneur et son ministère. Il a baptisé la nation d’Israël et prédit la venue de Jésus Christ.

Cependant, Jean, le témoin oint, a souffert de sa limitation.

Une fois en prison, Jean commença à douter de Jésus. Le même homme qui a vu les cieux ouvrir sur Jésus, qui a vu les colombes descendre de ses yeux physiques, a envoyé ses disciples à Jésus, demandant : «Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre?» (Matthieu 11 : 3)

Jésus leur a répondu : «Jésus leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.» (Matthieu 11 : 4 et 5) Ensuite, Jésus a ajouté : «Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute!» (Matthieu 11 : 6)

Il était un homme puissant de Dieu qui s’est laissé offensé à cause de sa compréhension limitée de la volonté de Dieu.

Maintenant, Jean était très respecté. Sa renommée était certaine, car du citoyen israélite au soldat romain, son nom était connu à cette époque. Pourtant, en prison, le doute s’est progressivement installé dans son cœur. Celui qui a été ordonné pour annoncer l’arrivée du Christ a ensuite douté de Jésus en tant que Messie.

Jean a été affecté par son environnement. Lorsqu’il y a une limitation dans notre vie pendant une période prolongée, l’ennemi utilisera cette circonstance pour déformer la perspective et tromper votre esprit. Si vous êtes trop longtemps dans un certain endroit ou une certaine limitation, si vous ne portez pas de fruits, si vous n’exercez plus de ministère, comme Jean, vous pouvez commencer à douter de vous-même ou à remettre en question les personnes que Dieu a envoyées dans votre vie. C’est une déception dangereuse; l’ennemi prendra votre tête s’il voit que vous avez oublié qui vous êtes.

Chaque personne qui reçoit de Jésus doit croire en Ses capacités. Ceux qui ne reçoivent pas de Jésus sont ceux qui doutent de Lui.

Les gens s’attendent à ce que Jésus les aide simplement parce qu’il est Jésus, et pourtant Dieu n’est engagé envers vous qu’au niveau par lequel vous êtes engagés envers Lui.

Bien-aimé, Jésus ne pouvait qu’aider ceux qui croyaient en Lui. Quand Jean a arrêté de croire en Jésus, il a rapidement été décapité par le roi méchant.

Comme Jean, l’ennemi veut que nous cessions de croire en la pleine capacité de Jésus dans notre génération. Combien nous pouvons recevoir de Jésus dépendra complètement de ce dont nous croyons que Jésus est capable aujourd’hui.

Dieu est en train d’élever une génération, que quelle que soit la grandeur des chaînes, nos limites ne sont PAS un signe de la limitation de Dieu.

Quand nous regardons à Jean, celui qui a baptisé Christ, nous devons nous demander comment l’incrédulité a pu pénétrer son cœur.

Quand nous tolérons le doute et la confusion dans notre cœur, ces mensonges peuvent arrêter l’œuvre de Christ dans notre vie. Quand nous doutons de Sa bonté ou Sa capacité dans notre vie, nous limitons l’œuvre d’un Dieu illimité. Quand vous murmurez et vous vous plaignez, vous perdrez votre perspective de la grandeur de Dieu et ceci ouvre des portes à l’ennemi.

Dieu attend que vous sachiez qui Il est afin qu’Il puisse se montrer fort en votre nom.

Laissez surgir des chants de louange en célébrant notre DIEU SANS LIMITE!

Bien-aimés, soyez des étudiants diligents et apprenez de Jean :

Quand l’ennemi amène des difficultés dans votre vie pour vous faire douter de Dieu, ne tombez pas dans le piège!

Demandez au Seigneur de vous pardonner chaque fois que vous avez douté de Sa bonté.

Prenez autorité sur chaque doute et mensonge que l’ennemi a semés dans vos pensées aujourd’hui.

Comme le père aspirait au retour de son fils prodigue, le Seigneur aspire à notre retour, alors que nous choisissons la foi plutôt que la peur, et que nous vivons en croyant pleinement en notre Dieu.

Fortifiez votre cœur et déclarez : «Seigneur, je crois!»

Alors que vous changez vos cœurs, regardez le Seigneur manifester le Royaume de Dieu dans votre vie!

Prenez la décision aujourd’hui de rester enraciné dans l’amour profond de Dieu et que les cieux s’ouvrent sur vous aujourd’hui!