Avez-vous déjà vécu l’expérience où votre enfant s’accapare d’une friandise interdite, toutefois vous n’êtes pas intervenu laissant la correction pour plus tard? Connaissez-vous les fruits d’un laisser-aller? Ou réagissez-vous plus que d’intervenir?

Adam et Ève ont accueilli le serpent pendant que Dieu planait. Moïse s’est caché dans le désert de Madian pendant 4 décennies alors que Dieu planait. Malgré l’aveuglement de son peuple par l’idolâtrie, Dieu a plané sur Israël pendant des siècles. À travers la bible, nous sommes témoins de la vigilance de Dieu à planer sur son peuple.

Le temps ne pousse pas Dieu à agir. Dieu lui-même l’a créé. Notre capacité de persister dans la foi, malgré le temps, est nécessaire afin de planer comme Dieu le fait.

La nuit était longue avant que la puissance de l’Esprit de Dieu ne puisse fendre en deux la Mer Rouge, pendant que Moise planait en tout espoir, les bras élevés, le cœur apaisé, en face de tous ces esclaves qu’il a guidés en dehors de l’Égypte.

Pour la plupart d’entre nous, il est difficile de planer sur nos problèmes, cela requiert de la persévérance et de la consistance. Plusieurs d’entre nous baissons les bras avant le temps et ne percevons pas le fruit de notre travail en prière alors que Dieu n’est que consistance.

Dieu s’est souvenu de Noé.

Genèse 8 :1 Dieu se souvint de Noé, de tous les animaux et de tout le bétail qui étaient avec lui dans l’arche. Dieu fit passer un vent sur la terre et les eaux s’apaisèrent.

Noé est le gagnant du trophée de grâce en persévérance. Cela lui a pris des décennies à construire l’arche. Il a attendu encore une année, une fois l’arche fermée avant de se rendre sur terre ferme. En dépit de tout, Noé a été le plus favorisé entre tous ceux de son temps.

Genèse 7 :1 L’Éternel dit à Noé : Entre dans l’arche, toi et toute ta maison car je t’ai vu juste devant moi parmi cette génération.

Qu’est ce qui a causé que Noé ait reçu une bénédiction que nul autre de ses ancêtres n’ait jamais reçu? Noé a vécu toute sa vie en plaisant Dieu.

Nous pouvons seulement imaginer dans un lieu de grand désespoir et de faiblesse, Noé se réveillait tous les jours cherchant la face de Dieu. Noé a vécu pour plaire à Dieu en tout.

Lorsque l’Esprit de Dieu visita Noé, sa vie était chaotique. Puis, l’ordre prit place. Si nous planons comme le Saint Esprit, l’ordre s’installera dans notre situation.

Dieu est constant comme sa création.

Jérémie 33 :20 Ainsi parle l’Éternel, Si vous pouvez rompre mon alliance avec le jour, et mon alliance avec la nuit, en sorte que le jour et la nuit ne soient plus en leur temps, alors aussi mon alliance sera rompue avec David, mon serviteur.

Dieu a parlé sur Israël pour que le soleil se lève et se couche sans défaut, car Dieu a eu une alliance avec le jour et la nuit (Voir Genèse 1). Le soleil n’est jamais en retard. Cela arrive que ta montre soit retardée, mais le soleil ne sera jamais retardé. Tout comme l’alliance de Dieu est constante comme le jour et la nuit, ainsi son alliance avec Noé, avec David et maintenant en Christ complètement sûr.

Dieu a créé des structures cohérentes dans l’univers à travers les principes de son alliance. Nous voyons comment dans toute la vie de Noé, Dieu a ramené le même ordre, la même grâce de son alliance à travers les troubles de sa vie, tout comme les premiers jours de la création de la terre.

Notre constance entraine la faveur de Dieu.

Pour Noé, après ces longues et difficiles journées enfermées dans l’arche, lorsque l’Esprit de Dieu est venu, Il a entrainé la clarté.

L’Esprit de Dieu arrive vers ceux qui imitent les caractères de Dieu, vers ceux qui imitent sa constance.

Si Noé avait été dans le chemin contraire de celui planifié par Dieu, il aurait certainement entrainé plus de désordre dans le monde. Le désordre régnait tout autour de Noé, sauf dans l’arche parce que Noé a eu une alliance de justice avec Dieu.

Mes bien-aimés, comment affectez-vous le désordre présent dans votre vie aujourd’hui?

Attends-tu bien la promesse?

Nombre 11 :31 L’Éternel fit souffler de la mer un vent, qui amena des cailles, et les répandit sur le camp, environ une journée de chemin d’un côté et une journée de chemin de l’autre cote, autour du camp. Il y en avait près de deux coudées au-dessus de la surface de la terre.

Chaque bénédiction a une responsabilité qui lui est attachée. Mais alors, la même bénédiction de Dieu peut aussi t’éloigner de Dieu, si tu n’as pas la crainte de Dieu et ne célèbres pas Sa bonté.

Les Israelites, finalement libérés de l’Égypte, se plaignaient de ne pas avoir de jus de melon mais ils ont oublié qu’il n’y avait plus de chaines à leurs mains pendant la traversée dans le désert.

Dieu a parlé à Moise et a envoyé le vent. Rapidement toute la terre était couverte des cailles, mais le fléau n’était pas loin de suivre.

Dieu dit que rien ne lui est impossible. Rien de ce que tu pourrais demander n’est trop à Dieu. Mais la façon de demander est critique. Demande avec confiance à notre BON PÈRE. Puis comme Noé, ATTEND.

En planant avec espoir, le ciel s’ouvre.

Pour Ézéchiel, après la traversée et le travail, le vent avait soufflé (Ézéchiel 38). Le vent a rassemblé tous les os. L’Esprit de Dieu connait quels os devraient être connectés. Le vent de l’Esprit de Dieu va toujours ramener l’ordre.

Dieu s’est souvenu de Noé et a envoyé le vent; 378 jours après les premières pluies, Noé et sa famille ont débarqué.

Le plus souvent, c’est à ce moment que les croyant perdent leur foi, dans la longue attente. Quand la promesse de Dieu prend des semaines au lieu des jours, ou des années au lieu des mois, nous tombons dans le désespoir.

Pour Noé, c’est sûr que l’ennemi a essayé de le décevoir quant au délai. Mais malgré tout, Noé est sorti de l’arche avec la seule intention de bâtir un autel de remerciement, de louer Celui qui lui a toujours fidèlement épargné, et même nous aussi.

Entre le moment que Dieu a relâché Sa parole et la marche sur la terre, notre esprit peut être pris dans le découragement. Ce découragement peut te faire perdre ton miracle, donc comme Noé, restes constante et loues Celui qui a fait alliance avec toi.

Reste patient dans ton attente.

Et si Noé au 200e jour s’était mis à crier « au secours » en insistant pour abandonner le bateau avant même que le parcours soit terminé. Si Noé avait opté pour cela, Dieu aurait ouvert la porte et Noé serait plongé dans un dégât de boue ou même dans un océan fuyant. Mais pourtant Dieu a permis que l’arche atterrisse sur la montagne Ararat, afin que les premiers pas de Noé soient sur une montagne et non une vallée.

Mes bien-aimés, pour planer comme le Saint Esprit, une clé est la Persistance. Dieu fonctionne avec un protocole et une fonction. Comme notre Seigneur, nous devons planer par-dessus de nos désordres en esprit et attendre que le vent du Saint Esprit souffle.

(La partie 4 est la prochaine : Comprendre le silence de Dieu. Cliquez sur le lien pour s’inscrire pour recevoir cette publication dans votre adresse courriel.)